Plateforme de l'UE pour la relocalisation des défenseurs des droits de l'homme

Défenseurs des droits de l'homme et «Relocalisation temporaire»

Qui sont les défenseurs des droits de l'homme ?

Un défenseur des droits de l’homme (DDH) est une personne qui, de façon individuelle ou en association avec d'autres, prend des mesures pour protéger ou promouvoir les droits de l'homme universellement reconnus. L’ONU donne une description détaillée du profil des défenseurs des droits de l'homme et de leur rôle.

Quelles menaces et violations subissent les DDH ?

Bien souvent, le travail des défenseurs des droits de l'homme remet en question la position ou les intérêts d’acteurs qui sont généralement plus puissants. Afin de les empêcher de faire leur travail, ils sont menacés, agressés ou harcelés. L'ONU a publié une fiche d’information sur les violations les plus récurrentes que subissent les DDH : meurtres, disparitions, menaces de mort, passages à tabac, arrestation ou détention arbitraire, harcèlement, diffamation et vols par effraction au domicile ou dans les bureaux du DDH. 

« Relocalisation temporaire » des DDH. De quoi s’agit-il ?

La relocalisation temporaire est parfois nécessaire afin d'assurer la sécurité et le bien-être des défenseurs des droits de l'homme. Les défenseurs des droits de l'homme doivent être en mesure de quitter leur lieu de travail, leur pays ou région, pour une période limitée, afin d’échapper à une situation dangereuse et de stress. Durant cette période, installés dans un lieu sûr, ils sont censés pouvoir prendre du repos, se réadapter, renforcer leurs capacités par le biais d’une formation, élargir leur réseau international de contacts ou poursuivre leur travail en faveur des droits de l'homme. À la fin de cette période, les DDH retournent sur leur lieu de travail, bien que dans certains cas, cela ne soit pas possible en raison des risques encourus. La relocalisation temporaire ne doit pas être confondue avec l'émigration ou la demande d'asile. En règle générale, les DDH n’ont pas l’intention de quitter leur pays de façon définitive, mais ont besoin d’échapper à une situation dangereuse jusqu'à ce que la menace qui pèse sur eux disparaisse.